Le stress au travail

stress, entreprise, angers, travail, relaxation, jacobson, raphael, homat, préparation, mentale, préparateur, mental

Le sentiment que les éléments se déchainent contre soi

Un salarié sur deux est stressé lorsqu'il est sur son lieu de travail. C'est ce que nous apprend une étude de la Gegos sur le "climat social dans l'entreprise".

68% des managers et 53% des salariés disent subir régulièrement des tensions dans leur travail. Pour les situations psychologiques plus importantes, et parfois conséquentes au stress, comme la dépression ou le burn-out, un quart des salariés y a été confronté personnellement.

 

Ces chiffres laissent entrevoir un profond mal être.

 

Le stress chronique a des répercussions sur la santé, à différents niveaux :

 

  • Physiologique : tensions musculaires, migraines, fatigue importante, problèmes respiratoires,...
  • Cognitif : diminution de la confiance en soi, de la capacité à traiter les informations pertinentes, à se concentrer,...
  • Émotionnel et relationnel : irritabilité, colères fréquentes, instabilité émotionnelle,...
  • Comportemental : trouble du sommeil, de l'appétit, de la coordination motrice,...

Il est donc nécessaire d'agir que cela soit au niveau de l'entreprise, ou de son propre chef.

 

Certaines entreprises, prennent le problème à bras le corps en proposant des modules "gestion du stress", en proposant des ateliers relaxation, sophrologie, massages. Bien sur, en diminuant le stress perçu, l'entreprise s'assure une plus grande présence de ses salariés ainsi qu'une meilleure efficacité. Le stress chronique n'est pas un facteur de performance.

 

Dans le même souci, de la prise en compte de la santé des salariés et de la répercussion du travail sur celle-ci, la MSA de Loire-Atlantique organise prochainement une  journée sur le thème "Bien vieillir au travail". J'y serai et ne manquerai pas d'en reparler dans ce blog.

 

Quand rien est fait au sein de son entreprise, alors, il peut être nécessaire de s'attaquer à cette problématique personnellement.

Cela peut se faire en se formant sur des techniques simples de respiration (on ne sait pas toujours bien respirer. C'est encore plus vrai en situation de stress).

 

Acquérir des compétences dans les domaines de la relaxation ou de l'auto-massage peuvent aussi être des moyens simples de diminuer le stress ressenti sur le lieu de travail.

 

L'objectif est de disposer de sa "caisse à outils" afin de pouvoir, selon le contexte, s'offrir une bouffée d'oxygène lorsque cela nous est nécessaire. C'est à cette condition que l'on peut, ensuite, s'extraire des tensions environnementales, prendre du recul et se plonger dans un univers apaisant.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0