Le Maitre et l'Artiste

Maitre, artiste, wilkinson, préparation, mentale, rugby, football, buteur, raphaël, Homat

Où l'on voit qu'il y a un temps pour tout

C’est un  axe sur lequel je travaille régulièrement avec les sportifs, c’est un peu le docteur Jekyll et mister Hyde de la performance.

 

Mais avant d’aller plus loin, laissez-moi vous présenter ces 2 personnages qui peuvent, faire et défaire les performances et voyons de quelle façon ils agissent sur le corps.

Le Maitre en réflexion (c'est pas un rigolo)
Le Maitre en réflexion (c'est pas un rigolo)

A ma droite, le Maitre :


Il pèse et sous-pèse tous les éléments avant de prendre une décision. Il se questionne sur la conséquence de chaque situation, son enjeu. Il est attentif à chaque détail. Il permet au corps l’apprentissage. Il est très utile lors de nouvelles acquisitions. Très concentré sur les « faits et gestes », il permet au corps d’apprendre plus vite. Par contre, dans une situation à fort enjeu, il peut paralyser, gêner le corps. Conscient de ce qu’il y a à gagner ou à perdre, il ne va cesser de répéter : « Si tu gagnes le prochain point, ce sera la première fois que tu bats cet adversaire. » « Attention de ne pas perdre ce match, toute ta saison dépend de ce résultat. »

 


Maitre, Artiste, préparation, mentale
L'Artiste en action

A ma gauche l’Artiste :

 

Il adore jouer, c’est son ultime but, son plaisir. Il rend le corps intelligent. Il sait faire et donc il permet au corps de s’adapter à la situation. Il est talentueux et ne se pose pas de question. Il ne permet pas l’apprentissage mais de toute façon l’Artiste ne veut pas apprendre, il veut jouer et il le fait très bien, avec fluidité.

 

Vous l’avez compris, le Maitre et l’Artiste sont deux personnages opposés mais nécessaires à la performance. Le premier est indispensable pour planifier, organiser une fixation d’objectifs, ancrer de nouveaux apprentissages. Le second va permettre d’exploiter son potentiel, de libérer ses savoir-faire. De faire ce que l’on sait faire, sans se poser de question.

 

Le préparateur mental va aider  le sportif à organiser la bonne coopération entre le Maitre et l’Artiste.

 

Je constate que chez de nombreux sportifs le Maitre et l’Artiste font ce qu’ils veulent !

A l’entrainement par exemple, l’Artiste est très souvent là. Il s’amuse. En plus, cela tombe bien, il n’y a pas d’enjeu, on peut se permettre d’être plus cool. Pas toujours, bien sûr mais parfois… voire souvent.

 

Par contre en compétition le Maitre veut prendre le pouvoir et très souvent on le laisse faire ! D’un coup il faut faire attention à tout ! Au contrôle du geste « parfait », à l’enjeu de la compétition, à l’évolution du score,… autant d’éléments qui, si on ne s’y est pas préparé, peuvent interférer avec notre potentiel et donc nuire à la performance finale. Même lors d’une exécution technique a priori largement dans les cordes du sportif.

 

Jules Plisson : Maitre ou Artiste ?
Jules Plisson : Maitre ou Artiste ?

C’est l’un des constats que fait aujourd’hui dans l’Equipe Romain Teulet, entraineur chargé du jeu au pied des Bleus. Il revient par exemple sur le dernier match du tournoi des 6 nations :

Jules, Plission, préparation, mentale, Teulet, Homat

Quand le Maitre est présent et se centre sur l'enjeu, même les gestes les plus simples peuvent devenir compliqués.


Dans l’idéal, et c’est souvent pour cela que l’on veut travailler sa préparation mentale, il faut faire l’inverse.

Le Maitre doit être présent à l’entrainement. Il faut le convoquer pour être attentif à ce que l’on fait. Qu’il nous oriente sur les points à travailler, à perfectionner en vue d’une compétition future. C’est parce que le Maitre sera là que le sportif pourra acquérir de nouvelles compétences, à l'image d'un musicien qui travaille son solfège, répète ses gammes pour mieux les maitriser en vue de son concert où il "deviendra" artiste.


Romain Teulet axe sans doute ses interventions futures dans ce sens auprès des buteurs tricolores quand il dit :

Maitre, Artiste, Corps, entrainement, performance, preparation, mentale, raphael homat

Le Maitre va être convoqué à l'entrainement. L'Artiste s'en réjouit d'avance !

Laissez moi vous envoyer mon guide de préparation mentale :


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Lucie M. (mercredi, 01 avril 2015 12:58)

    Très bon article. Je prends conscience que je suis toujours avec le Maitre.
    A l'entrainement car je suis très attentive à mes réalisations techniques et en compétition où je me mets beaucoup de pression.

  • #2

    Raphaël (jeudi, 02 avril 2015 17:52)

    Bonjour Lucie M.,
    c'est le Maitre qui vous a permis d'atteindre ce niveau de performance. Maintenant il pourrait être bien de réfléchir à ce qui pourrait être mis en place pour que l'Artiste puisse aussi s'exprimer.