The Revenant : Un film de Préparation Mentale

The Revenant : Un film de préparation mentale

Crédit Photo : journal du geek
Crédit Photo : journal du geek

La force des pensées

Je suis allé récemment au cinéma voir The Revenant. Il est difficile de passer à côté de ce film, tant les médias en ont parlé.

 

J’ai été très heureux de constater qu’il s’agissait d’un superbe film faisant l’éloge d’un concept que je travaille fréquemment en préparation mentale : l’orientation des pensées et leur force.

 

Sans dévoiler tout le film, Leonardo Di Caprio, incarne un trappeur, qui, laissé pour mort par ses compagnons de route après s’être fait attaquer par un ours, va tout faire pour les retrouver. Avec une seule idée en tête : venger le meurtre de son fils !  Cette pensée le motive, lui donne de la force pour aller « au bout de son effort ». Sans être dans une telle intensité, vous savez, si vous lisez régulièrement ces pages, qu’en préparation mentale, nous travaillons souvent sur la relation :

 

Préparation mentale, pensées, performances, émotions, Raphaël Homat

Ce film m’a fait penser à l’histoire d’Henri Guillaumet, célèbre aviateur du XXe siècle.

 

Henri Guillaumet : La pensée qui fait survivre

Guillaumet avec Saint-Exupéry
Guillaumet avec Saint-Exupéry

Il s’écrase dans les Andes en 1930 par grand froid, simplement vêtu de son blouson et d’une paire de gants.

Il pense alors à mourir, sans force, tout en se disant que sa femme pourra bénéficier de son assurance vie. Alors qu’il se « sent partir », il se souvient que si l’on ne retrouve pas son corps, l’assurance vie ne sera versée à sa femme que dans quatre année. Alors il décide de commencer une marche dont le but est trouver un rocher bien en évidence, pour être certain que son corps mort sera facilement trouvé par les secours. Sa marche durera cinq jours et quatre nuit, en plein hiver austral ! Il finira par trouver un petit village argentin. C’est bien cette pensée « de mourir dans un lieu facilement trouvable pour que sa femme bénéficie de l’assurance vie » qui a maintenu Henri Guillaumet en vie.

 


L'orientation et la force de nos pensées influencent notre comportement,

donc notre vie.


Un peu d'humour... mais pas que !

Au travers d'une fiction, inspirée de faits réels, et de l'histoire d'Henri Guillaumet nous voyons bien que les pensées que nous avons, motivent notre attitude. Pour un sportif, pour un entraineur, ou encore un étudiant, il y a donc un enjeu à savoir contrôler, orienter ses pensées, voire son imagination.

 

Il y a une semaine, j'ai eu la chance d'aller faire quelques sorties de ski de fond. J'aime les activités d'endurance.

J'ai décidé d'utiliser une de ces sorties en "préparation mentale intégrée". C'est-à-dire se servir d'une situation pour travailler une compétence mentale, en l'occurence : le contrôle des pensées.

Je suis donc parti le ventre presque vide, équipé de mon camel bag rempli d'eau, pour une sortie de 25km de ski de fond.

L'idée était la suivante, dès que la sensation de faim se ferait ressentir, il me faudrait orienter mon esprit vers la crêpe à la myrtille que j'allais savourer à la fin de mon entrainement... Alors certes l'enjeu est moindre que pour Leonardo Di Caprio, mais cette pensée m'a procuré beaucoup d'énergie ! Comme je le disais dans un précédent article, l'orientation de l'attention conditionne notre performance. Si je me laissais aller à penser à la faim que je ressentais, mon énergie diminuait. Par contre si je pensais à mon objectif futur, à savoir, la crêpe à la myrtille que j'allais manger au coin du feu à l'issue de mon entrainement... J'étais plein d'énergie et de vitalité pour aller vers mon objectif.

Raphaël Homat, préparateur mental, the revenant, leonardo di caprio, sport
The Revenant 2 : Moi aussi j'ai la barbe qui gèle !

Recevez votre Pack "Préparation Mentale"

Je vous envoie :

- les 10 erreurs en préparation mentale que je vois le plus en coaching.

- Un test pour évaluer votre niveau de stress ou celui de vos proches.

- Mes 3 techniques préférées de relaxation.


Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Lydie (mardi, 29 mars 2016 21:15)

    et la crêpe à la myrtille est où?

  • #2

    Jordan (jeudi, 28 avril 2016 21:16)

    Bravo Raphael!
    Ton site est splendide et tes réflexions passionnantes.
    J'aurai aimé découvrir cela il y a quelques années. Mais il n'est jamais trop tard pour se construire et se reconstruire mentalement.
    Je prendrai certains de tes conseils et les appliquerai volontiers à la vie "d'artiste". Ils ont y ont tout à fait leur place.
    Merci

  • #3

    Raphaël (lundi, 02 mai 2016)

    Merci Jordan pour ton commentaire encourageant ! Bravo également pour ton site et surtout pour tes compositions ! Au plaisir d'échanger.