Pierre-Alexandre Dut

Rugbyman professionnel, finaliste pro D2 2015, Racing Club Narbonne Méditerranée

 

Très curieux de nature et conscient que la préparation mentale ne pouvait que me faire progresser, je souhaitais entreprendre un gros travail sur le sujet. C’est le seul axe de progression qui, à mon grand regret, n’est pas abordé dans les centres de formation et donc auquel je n’ai jamais eu recours.

 

Après avoir discuté avec Raphaël nous avons entamé toute une démarche d’introspection pour poser des bases solides à ce travail.

 

J’ai ainsi apprécié le fait de tout remettre à plat, de tout reprendre de zéro pour redéfinir mes motivations, parler de mes doutes, de mes craintes mais aussi de mes certitudes afin de fixer de nouveaux objectifs.

 

Me connaissant moi-même plutôt bien, je ne voulais pas d’outils pour mieux me connaitre mais plus un échange pour mieux comprendre mes émotions, mes ressentis et surtout mieux les appréhender, mieux les contrôler.

 

L’échange, voilà je pense le plus important dans la préparation mentale. Si un sportif sollicite un préparateur mental, c’est qu’il ressent un besoin d’écoute ou au moins d’échange qu’il ne peut avoir avec son coach ou qu’un proche ne pourra peut-être pas si bien interpréter. Pouvoir parler à une personne neutre de tout jugement peut être très rassurant dans des périodes de doute.

 

Pour moi, le préparateur mental doit donc être avant tout chose une oreille, charge à lui ensuite de proposer des outils en adéquation avec les volontés du sportif.   

 

C’est à ce niveau que j’ai vraiment apprécié collaborer avec Raphaël Homat. Sa qualité d’écoute, l’analyse qu’il en fait et les discussions qui en ont découlé m’ont permis de progresser et d’être plus performant sur le terrain. Les notions et outils qu’il m’a proposés me parlent, me correspondent et sont donc d’autant plus faciles à mettre en place aujourd’hui. Malgré  la distance et même si nous ne sommes pas encore allés au bout de notre travail, force est de constater que les changements sont manifestes en terme de comportements, de discours interne et bien sûr de performance.

 

Bref, je suis pleinement satisfait de cette collaboration et très impatient de reprendre notre travail pour la prochaine saison.